Publications

Bulletin du maintien de la paix











Le Bulletin du Maintien de la paix est une publication périodique portant sur les dimensions pratiques et théoriques du maintien de la paix. Il se veut une publication de référence pour l’ensemble de la communauté scientifique internationale. Relancé en 2009 après 15 ans d’existence, le Bulletin du Maintien de la paix souscrit à un nouvel objectif : offrir une meilleure lisibilité des mécanismes complexes d’intervention et de résolution conflictuelle qui s’opèrent dans différentes régions du monde, en combinant les débats théoriques à l’analyse de l’actualité sur le maintien de la paix. Pour ce faire, il vise à publier des textes originaux et analytiques, permettant aux chercheurs de fournir à un lectorat aussi large que possible des clefs d’interprétation du contexte évolutif des opérations de paix. Une version électronique et pdf est aussi accessible sur le site du Centre d’études des politiques étrangères et de sécurité (CEPES) et sur celui du l’IEIM, qui archive également les éditions précédentes du Bulletin.



Pour des informations supplémentaires :

- Contactez Évariste Sonon, rédacteur en chef du Bulletin du Maintien de la paix, au bulletin.maintien.paix@gmail.com.



1er juill. 2010

« Formes et méforme de la tutelle internationale en Bosnie-Herzégovine », par Renaud Dorlhiac.

« Formes et méforme de la tutelle internationale en Bosnie-Herzégovine », par Renaud Dorlhiac.

Dans le numéro de juillet 2010, Renaud Dorlhiac met en lumière les enjeux liés au dispositif international civil et militaire en Bosnie-Herzégovine, dans un contexte où tant la dynamique politique interne que celle de l’engagement de l’UE semblent en panne. L’auteur analyse la nature des débats sur l’avenir du pays, à la veille des importantes élections générales prévues en octobre 2010. La difficile réforme constitutionnelle, devant permettre un meilleur équilibre institutionnel du pays et à terme son adhésion à l’UE, et la divergence d’intérêts des acteurs internationaux et européens dans la stratégie à adopter remettent en cause les modalités et le calendrier d’évolution du protectorat international.

1er mars 2010

« Le maintien de la paix robuste : obtenir un consensus politique et renforcer la structure de commandement et de contrôle », par Jean-Marie Guéhenno.

« Le maintien de la paix robuste : obtenir un consensus politique et renforcer la structure de commandement et de contrôle », par Jean-Marie Guéhenno.

Dans le numéro de mars 2010, Jean-Marie Guéhenno, ancien Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, estime que le succès d’un mandat de mission de maintien de la paix robuste de l’ONU demeure l’obtention d’un consensus politique au sein de ses États membres ainsi que les arrangements relatifs au commandement et au contrôle. Abordant le contexte historique et les objectifs du maintien de la paix robuste, l’auteur affirme qu’il est notamment nécessaire de donner un meilleur contrôle au quartier général de l’ONU sur ses missions et d’accroître la participation des troupes issues des pays développés aux opérations de paix de l’ONU.


1er janv. 2010

« Les capacités africaines de maintien de la paix : entre volontarisme et dépendance », par Michel Liégois.

« Les capacités africaines de maintien de la paix : entre volontarisme et dépendance », par Michel Liégois.

Dans le numéro de janvier 2010, Michel Liégois aborde les défis institutionnels entourant la participation croissante de l’Afrique aux opérations de paix. En effet, malgré des objectifs ambitieux, l’UA reste encore très dépendante d’un appui extérieur lorsqu’elle doit mener ce type d’opérations. L’auteur recense donc la multitude de programmes mis en place afin de renforcer les capacités africaines et commente les recommandations rapport Prodi examinant l’appui de l’ONU aux opérations de maintien de la paix de l’UA.

1er nov. 2009

« Maintien de la paix et espace francophone », par David Morin et Lori-Anne Théroux-Bénoni.

« Maintien de la paix et espace francophone », par David Morin et Lori-Anne Théroux-Bénoni.

Dans le numéro de novembre 2009, Dr. Lori-Anne Théroux-Bénoni et Dr. David Morin (ROP) font l’état des lieux du maintien de la paix dans l’espace francophone. En retraçant l’évolution tardive de la participation francophone dans le maintien de la paix, ils mettent l’accent sur les nombreux problèmes (linguistiques, financiers et logistiques) auxquels font face les pays francophones dans leur volonté de contribuer à la paix et à la sécurité internationales. Face à ses défis, les auteurs soulèvent les perspectives en faveur d’une participation accrue des pays francophones.




ÉQUIPE ÉDITORIALE ET COMITÉ SCIENTIFIQUE

Le Bulletin du Maintien de la paix a été remis à jour avec une nouvelle équipe éditoriale sous la coordination d’Évariste Sonon, rédacteur en chef. Un comité scientifique composé d’experts de plusieurs disciplines est chargé d’évaluer et de sélectionner les contributions qu’il juge pertinentes pour la publication. Le bulletin est dirigé conjointement par Jocelyn Coulon, directeur du Réseau de recherche sur les opérations de paix (ROP), de l’Université de Montréal, et par Stéphane Roussel, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en politique étrangère et de défense canadiennes(CRC-PEDC) de l’UQAM. Le Centre d’études des politiques étrangères et de sécurité (CEPES), adjoint au directeur, se charge de la production et de la diffusion du Bulletin. Celui-ci est publié dans le cadre du Forum sur la sécurité et la défense (FSD) du ministère de la Défense nationale du Canada.

Le comité scientifique du Bulletin est composé d’Alexandra Novosseloff (Université Paris-Panthéon-Assas), de Niagalé Bagayoko(Université du Sussex), de Marie-Eve Desrosiers(Université d’Ottawa), de Jean Kenfack (Institut des Relations Internationales du Cameroun), de Michel Liégeois (Université Catholique de Louvain), de Jean François Thibault (Université de Moncton) et de Marie-Joëlle Zahar (Université de Montréal).

PUBLIC-CIBLE

Le Bulletin du Maintien de la paix souscrit à un double objectif de diffusion des connaissances, au plan pédagogique et d’approfondissement de la recherche. En tant que publication pluridisciplinaire, le Bulletin permet la diffusion d’articles analytiques et inédits, orientés sur le maintien de la paix et accessibles à un large public national et international, (issu des milieux de la recherche universitaire et empirique, des journalistes, des intervenants et autres décideurs). Il s’agit d’offrir au lecteur intéressé, un cadre de référence privilégiée pour toute question liée aux efforts de la communauté internationale, en vue de résoudre les conflits.

TYPES DE CONTRIBUTION

Le Bulletin du Maintien de la paix reçoit des articles originaux et analytiques qui peuvent proposer de nouveaux cadres conceptuels ou faire le point sur l’état des connaissances dans un domaine lié aux opérations de paix. Chaque numéro offre un survol d’un débat théorique actuel ou d’une réalité à tirer dans un théâtre d’intervention. Les articles peuvent traiter de divers sujets comme la consolidation de la paix, la formation en maintien de la paix, la sécurité humaine, la responsabilité de protéger, la prévention des conflits, le désarmement, la démobilisation et la réintégration, ou encore les enfants soldats, en autant qu’il s’agit d’une analyse sur un thème relevant directement du maintien de la paix et permettant au lecteur d’avoir une meilleure compréhension de ses enjeux.

RÈGLES DE PRÉSENTATION

Le choix des articles est soumis à l’évaluation du comité scientifique, qui est libre d’accepter ou de rejeter les contributions envoyées. Afin que celles-ci soient examinées par le comité, il faut d’abord satisfaire aux critères de sélection subséquents. Les auteurs publiés recevront un honoraire de 300$.

 

Le volume des contributions (incluant texte, notes et illustrations) ne doit pas excéder 21 000 caractères. La police utilisée sera Times New Roman (de taille 12). Il est fortement suggéré de réduire les notes de référence, au strict nécessaire. Les références seront intégrées dans le texte (en mettant entre parenthèses, le nom de l’auteur cité, le titre de l’ouvrage ou de la revue, l’année de publication et si nécessaire le (ou les) numéro (s) de pages).

 

Les illustrations (telles que les tableaux, cartes, données chiffrées…) doivent être limitées au minimum, être incluses dans le texte et accompagnées d’une légende ou des références (le cas échéant). Les citations doivent être inscrites entre guillemets français « … ». Lorsque leur longueur excède deux lignes, il convient de les espacer du texte original en créant un paragraphe distinct, en retrait (1 cm à droite et à gauche), dans une police de taille inférieure (11). Les caractères italiques seront utilisés pour toute terminologie non française, utilisée dans le texte.

 

Les auteurs doivent inscrire leur nom et leur institution d’appartenance tels qu’ils souhaitent qu’ils apparaissent lors de la publication. Les textes doivent être envoyés en document électronique (sous format Word ou RTF) attachés à un message, à l'attention d'Evariste Sonon, à l’adresse suivante : bulletin.maintien.paix@gmail.com.