Dossiers du ROP

Les dossiers du ROP présentent différents enjeux d’actualité liés aux opérations de paix. Depuis 2005, des experts affiliés au ROP publient des articles qui permettent aux lecteurs d’en savoir davantage sur certaines problématiques. Les dossiers du ROP proposent également des textes écrits par des organismes partenaires comme le Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité (GRIP) et les sites Grotius.fr et diploweb.com. Les dossiers sont classés en ordre chronologique descendant afin d’en faciliter la lecture.

 


OTAN : Vers un nouveau concept stratégique

Redéfinition de la raison d'être de l'organisation dans un monde post-Guerre froide

22 févr. 2009

OTAN : Vers un nouveau concept stratégique

Lors du sommet de l’OTAN les 3 et 4 avril 2009, sera lancée la révision du concept stratégique de l’OTAN, qui sera adopté lors du sommet de Lisbonne, fin 2010. Après la chute du Mur de Berlin en 1989, l’OTAN connaît un malaise existentiel, aggravé par les relations difficiles entre Américains et Européens depuis 2003 avec la guerre en Irak. Cinq points seront à l’ordre du jour des discussions sur le nouveau concept stratégique.
1. Après la période Bush, adopter une « politique de la main tendue » comme le propose le président Obama, afin de rechercher une sécurité commune et collective avec le reste du monde.
2. Après les échecs militaires en Irak et en Afghanistan, restreindre l’usage de la force et les dépenses militaires.
3. Privilégier les moyens non militaires de gestion des crises (prévention des conflits, renforcement des Nations unies) et relancer les accords de désarmement.
4. Créer un nouveau partenariat avec la Russie (élaboration d’une vision commune de sécurité, abandon du bouclier antimissile, arrêt de l’extension de l’OTAN).
5. Rééquilibrer la relation États-Unis/Europe afin que cette dernière puisse être mieux entendue.

 

Lire la suite

Restons calmes, la situation est désespérée

Quelques idées reçues sur le conflit en RDC

4 nov. 2008

Restons calmes, la situation est désespérée

Rien ne va plus en République démocratique du Congo. Depuis deux mois, les combats font rage au Nord-Kivu. Les rebelles sont aux portes de Goma. Le commandant en chef des casques bleus a démissionné. Le Représentant spécial de l’ONU réclame des renforts et les Européens renâclent à intervenir militairement. Après la débâcle de l’armée congolaise et un nouvel exode massif de population, c’est l’heure des craintes les plus folles, des reproches les plus amers et des phrases définitives proférés par des Congolais déçus et en colère mais parfois aussi relayés par les experts et les médias les plus sérieux.

 

Lire la suite


Le difficile maintien de la paix en Géorgie

L'urgence de repenser la sécurité européenne dans le cadre d'une négociation de type global entre les Occidentaux et la Russie.

6 oct. 2008

Le difficile maintien de la paix en Géorgie

Considéré sous l'angle de la problématique des opérations de maintien de la paix, le cas de la Géorgie apparaît comme des plus singuliers. En effet, après la sécession de l'Ossétie du Sud (1992) et de l'Abkhazie (1993), ce pays se trouva devoir héberger, dans le sillage d'une série de cessez-le-feu réalisés par Moscou entre Tbilissi et les insurgés – aux fins d'éviter la reprise des combats en attendant un règlement politique final – deux forces d'interposition formellement (mais abusivement) chargées d'un mandat de "maintien de la paix" : une force composée de bataillons russes, géorgiens et ossètes déployée en Ossétie du Sud sous le label "Forces collectives de maintien de la paix" et une force russe, mandatée par la Communauté des États indépendants (CEI), établie en Abkhazie.

 

Lire la suite

Le maintien de la paix russe en Géorgie est-il encore concevable?

Les tensions croissantes entre la Géorgie et la Russie rendent le respect du cessez-le-feu en Ossétie du Sud et en Abkhazie difficile à maintenir.

19 août 2008

Le maintien de la paix russe en Géorgie est-il encore concevable?

La Russie, à travers la Communauté des États indépendants (CEI), se charge de la stabilité et de la sécurité de son étranger proche. À ce titre, elle déploie un important contingent de maintien de la paix en Géorgie afin de faire respecter les cessez-le-feu en Ossétie du Sud et en Abkhazie. Les tensions croissantes des dernières semaines entre la Géorgie et la Russie, culminant avec la guerre du 8 au 14 août 2008 à propos de l’Ossétie du Sud, appellent à une révision du mandat conféré à la Russie. En pratique, toutefois, cette remise en question risque peu d’être suivie d’effet.

 

Lire la suite


Nouveaux défis de taille pour la MINUAD

Le Procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo, souhaite poursuivre le président soudanais, Omar el-Béchir.

17 juill. 2008

Nouveaux défis de taille pour la MINUAD

Le 14 juillet 2008, le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, a demandé aux juges de la Cour pénale internationale de délivrer un mandat d’arrêt pour génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre contre le président soudanais, Omar el-Béchir. Cette décision a conduit l’ONU et l’Union africaine à commencer un retrait des personnels non essentiels de la mission conjointe des Nations-Unies et de l’Union africaine (MINUAD) basés au Darfour, par craintes de représailles de la part de forces pro-gouvernementales.

 

Lire la suite

Des processus de paix à l’épreuve du feu

Darfour, Tchad, Centrafrique

12 févr. 2008

Des processus de paix à l’épreuve du feu

Depuis 2003, l’aggravation du conflit opposant les groupes rebelles du Darfour à l’armée soudanaise et aux milices Janjawid soutenues par Khartoum a fait plus de 200.000 victimes civiles, directes et indirectes, et deux millions de déplacés et réfugiés au Tchad et en République centrafricaine. Le Darfour, territoire grand comme la France et situé à l’Ouest du Soudan compte près de 6 millions d’habitants composés de trois tribus principales : les Four (qui ont donné leur nom au Darfour), les Masalit et les Zaghawa. Les principaux mouvements rebelles qui se sont soulevés contre le gouvernement central en 2003 sont l’Armée de libération du Soudan (ALS) dirigée par Abdel Wahid Mohamed Ahmed Nur, Khamis Abdallah Abakar et Minni Arkoi Minawi et le Mouvement pour la justice et l’équité (MJE) dirigé par Khalil Ibrahim Mohamed. Ils revendiquent une meilleure répartition des ressources et des richesses du pays.

 

Lire la suite


La MINUK face à ses propres dilemmes

La MINUK, mission de maintien de la paix novatrice sous bien des aspects, marquée par une forte impopularité

8 nov. 2007

La MINUK face à ses propres dilemmes

La Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK) est en place depuis plus de huit ans maintenant et joue un rôle central dans les négociations actuelles sur le statut de ce territoire. Novatrice sous bien des aspects, jamais une mission de l’ONU n’avait été investie de pouvoirs aussi vastes concernant l’administration d’un territoire et d’une population.

 

Lire la suite

Fragiles espoirs de paix en Côte d’Ivoire

À la suite de l’Accord politique de Ouagadougou entre les différentes parties ivoiriennes, les opinions divergent sur l'avenir du processus de paix

29 oct. 2007

Fragiles espoirs de paix en Côte d’Ivoire

Huit mois après la signature, le 4 mars 2007, de l’Accord politique de Ouagadougou entre les parties ivoiriennes, les opinions divergent sur les avancées réelles du processus de paix. Quelle est la situation sur le terrain, dans ce pays d’Afrique de l’Ouest secoué par une crise militaire et politique depuis la tentative de coup d’État du 19 septembre 2002 ?

 

Lire la suite