La Paix contre la Justice ? Comment reconstruire un État avec des criminels de guerre

La Paix contre la Justice ? Comment reconstruire un État avec des criminels de guerre

Publié le : 1er nov. 2010

Auteur : Pierre Hazan

Recension faite par : Issaka K. Souaré


Cet ouvrage ne pouvait apparaître à un moment plus opportun. En effet, depuis que la Cour pénale internationale (CPI) est devenue opérationnelle en juillet 2002 (ou peut-être depuis la fin de la Guerre froide), intellectuels et acteurs politiques n’ont cessé de débattre du dilemme posé par la quête de la justice et la paix dans les zones en proie aux conflits armés. Ce débat a pris une tournure remarquable depuis que le procureur de la CPI a inculpé, en juillet 2008, le chef de l’État soudanais pour génocide, crimes de guerre, et crimes contre l’humanité dans la région soudanaise du Darfour. Ce débat oppose notamment ceux qui favorisent la paix s’il faut nécessairement conjuguer avec des présumés criminels de guerre afin de mettre fin au conflit armé à ceux qui exigent la justice pénale – sans considération pour la paix – afin de s’assurer que les graves crimes commis lors du conflit ne se répéteront plus dans le pays en question. C’est dans ce contexte qu’apparaît ce livre de Pierre Hazan. Ainsi, l’auteur se fixe pour objectif de surmonter l’approche souvent dichotomique de ce débat et de montrer de nouvelles pistes d’analyse. Il réussit ce pari tant bien que mal.

Document