Représentant spécial du Secrétaire général


 

 

La création du poste de Représentant spécial du Secrétaire général (RSSG) date de l’opération au Congo (ONUC), au début des années 1960, parce que cette opération comprenait une grande partie civile et humanitaire et que la situation sur le terrain était complexe. Le RSSG devait donc coordonner les parties militaire et civile de l’opération. Cette fonction s’est, par la suite, progressivement étendue à l’ensemble des opérations de maintien de la paix.