Liban

 

9 mars 2009

Liban

Un responsable du Hezbollah, Cheikh Naim Kassem, salue la reconnaissance de l’aile politique du mouvement par le Royaume-Uni. Il estime également que les élections libanaises devraient mener à « la création d’un gouvernement d’union nationale, peut importe le gagnant » et qu’un gouvernement d’opposition ne risque pas d’être boycotté, contrairement au Hamas en 2006. Selon lui, un nouveau conflit avec Israël est très improbable à court terme.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL