ONU/Liban

 

9 mars 2009

ONU/Liban

Dans un rapport, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, estime que la situation à la frontière israélo-libanaise est plus calme depuis la fin de l’offensive sur Gaza. Toutefois, les incidents survenus depuis décembre 2008 mettent « en lumière la précarité de la cessation des hostilités et la nécessité pour les deux parties de prendre d'autres mesures pour régler les questions en suspens, qui continuent d'entraver la conclusion d'un accord de cessez-le-feu permanent ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL