Centrafrique

 

12 mars 2009

Centrafrique

Le ministre centrafricain de la Communication, Cyriaque Gonda, a annoncé mardi que les autorités avaient récemment arrêté une centaine de jeunes se faisant passer pour d’anciens rebelles. Ceux-ci s’étaient présentés au camp de Dessikou afin de se faire verser des primes de démobilisation. Par ailleurs, un conseiller présidentiel, Dieudonné Stanislas Mbango, a estimé que la campagne de démobilisation et de réintégration commencera « dans deux ou trois mois ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MICOPAX MINURCAT