Sud-Soudan/CPI

 

12 mars 2009

Sud-Soudan/CPI

Le président ougandais, Yoweri Museveni, estime qu’un gel du mandat d’arrestation de la CPI contre son homologue soudanais, Omar el-Béchir, « doit être lié à la mise en œuvre des processus de paix au Sud-Soudan, au Darfour » et ailleurs au Soudan. Le vice-président soudanais et chef du Sud-Soudan, Salva Kiir, appuie l’idée et indique qu’il n’arrêtera pas M. el-Béchir. En effet, celui-ci « reste son président » et il « n’est pas le policier de la CPI ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD MINUS