ONU/Somalie/Soudan

 

13 mars 2009

ONU/Somalie/Soudan

Le Représentant du Secrétaire général de l’ONU pour les personnes déplacées dans leurs propres pays, Walter Kälin, a déclaré jeudi que le monde ne peut pas ignorer les crises de déplacement les plus graves comme celles en Somalie, au Sri Lanka et au Soudan. M. Kälin note que « plus de 26 millions de personnes dans le monde sont déplacées à cause des conflits et de la violence (…) la communauté internationale doit porter plus d’attention aux crises les plus graves ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Organisations liées :

ONU