Burundi

 

17 mars 2009

Burundi

Le désarmement des anciens rebelles des Forces nationales de libération (FNL) débute à Bujumbura, où s’étaient réunis 3000 anciens combattants. Un haut responsable des FNL, Alfred Bagaya, avertit toutefois que le site, qui ne peut accueillir qu’entre 6000 et 8000 personnes, aura de la difficulté à héberger 19 000 combattants. Le processus, qui débute après plusieurs mois de retard, survient alors que les FNL doivent se transformer en parti politique d’ici aux élections de 2010.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

BINUB