Liban

 

18 mars 2009

Liban

Le dernier rapport annuel de l’ambassade canadienne à Beyrouth, obtenu par la Presse, avertit que la nomination du Canadien Daniel Bellemare «à la tête de la commission d'enquête de l'ONU sur l'assassinat de Hariri, ainsi que sa nomination probable à titre de Procureur du tribunal spécial pour le Liban, pourraient augmenter la vulnérabilité du personnel canadien au niveau sécuritaire ». Le prédécesseur de M. Bellemare avait notamment été menacé de mort.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL

 

 

 

États liés :

Canada