Liban

 

9 avr. 2009

Liban

Le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) confirme avoir reçu les dossiers des autorités judiciaires libanaises à propos de l’assassinat de l’ex-Premier ministre libanais, Rafic Hariri. Selon une source interrogée hier par l’AFP, la justice libanaise «se dessaisit des enquêtes en cours dans ce dossier» et le juge d'instruction, Sakr Sakr, a décidé «d'annuler tous les mandats d'arrêt émis ». Les quatre généraux emprisonnés resteront toutefois en détention.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL