Tchad/Soudan

 

13 avr. 2009

Tchad/Soudan

Le groupe armé qui détient les deux travailleuses humanitaires au Darfour a menacé dimanche de les exécuter si la France n’acceptait pas d’organiser un nouveau procès pour les membres de l’ONG française l’Arche de Zoé. Selon un membre du groupe des Aigles de la libération de l’Afrique, « si le gouvernement français n’est pas sérieux dans les négociations avec nous et n’accède pas à notre requête, nous tuerons les deux travailleurs humanitaires ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD MINURCAT

 

 

 

États liés :

France