CPI/Soudan

 

19 avr. 2009

CPI/Soudan

Dans un entretien accordé hier au quotidien Al-Sharq Al-Awsat, le Procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo, demande à la communauté internationale de « rompre tout contact non-essentiel avec (le président soudanais Omar) el-Béchir, restreindre les relations diplomatiques avec son pays et éviter d’assister à tout évènement en sa compagnie ». Selon lui, ses actifs personnels doivent aussi être traqués et publiés afin de permettre son arrestation.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD