Haïti

 

28 avr. 2009

Haïti

Dans un rapport sur Haïti, l’International Crisis Group (ICG) rappelle que « l’état catastrophique de l’environnement est très relié aux problèmes profondément enracinés de nature institutionnelle, politique et de gouvernance ». Qualifiant la situation de « bombe à retardement », ICG demande une approche cohérente tant nationale qu'internationale afin d’éviter les répercussions économiques et sociales d’une nouvelle instabilité.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH