Burundi

 

29 avr. 2009

Burundi

Selon The Guardian, « plus de 10 000 personnes associées au FNL ont été exclues du programme de démobilisation et de réintégration dans les forces armées, car ils ne sont pas considérés comme des combattants. Cette procédure laisse des milliers de gens armées sans compensations et menace également le processus de paix ». Une autre source de crainte pour les analystes est que « seulement 722 armes ont été remises aux autorités burundaises ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

BINUB