Inde/Pakistan

 

10 mai 2009

Inde/Pakistan

Le Premier ministre indien, Manmohan Singh, a rappelé hier que l’Inde ne reprendra pas les pourparlers de paix avec le Pakistan sans que celui-ci ait pris « des mesures efficaces pour trainer devant la justice les responsables du massacre de Bombay », qui a tué 166 personnes à la fin novembre 2008. L’Inde, qui a nommé 38 suspects en relation aux attentats, a accusé des membres du gouvernement pakistanais d’être impliqués dans leur préparation.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

UNMOGIP