Tchad/Soudan

 

9 mai 2009

Tchad/Soudan

Le président tchadien, Idriss Déby, déclare à la suite de l’offensive rebelle qu’il «envisage le moment venu, si la situation n'a pas évolué positivement, la rupture » des relations avec le Soudan. De plus, il indique que « les Centres culturels soudanais doivent être fermés et les écoles financées par le Soudan doivent être reprises par le gouvernement ». Il envisage également « de retirer sa confiance à l'UA» pour «confier la résolution de la crise aux seules Nations Unies».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD MINURCAT