Somalie

 

11 mai 2009

Somalie

Réagissant aux quatre jours de combats à Mogadiscio lors d’une entrevue avec la BBC, le président somalien, Cheikh Sharif Sheikh Ahmed, accuse les radicaux au sein des groupes insurgés « de ne pas vouloir que la violence cesse en Somalie avec comme objectif de prendre le contrôle du pays par la force ». Il indique que son gouvernement tente d’abord et avant tout à mettre en place les forces de sécurité somaliennes, une tâche qu’il qualifie d’« étape difficile ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM