Tchad

 

12 mai 2009

Tchad

Un diplomate en poste à N'Djamena déclare que la situation au Tchad est « normalisée » considérant que depuis vendredi, « l'armée a battu les rebelles et elle poursuit ses activités de ratissage, mais les rebelles n'ont plus les moyens matériels pour attaquer à nouveau ». Le CICIR indique que les combattants et les « quelques civils » blessés lors des combats dans l’est du Tchad « requièrent une assistance d'urgence ». À ce jour, l’organisme a enregistré une centaine de détenus.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINURCAT