Réussir dans les pires contextes ? Une évaluation des opérations de la paix

Réussir dans les pires contextes ? Une évaluation des opérations de la paix

25 nov. 2016

Conférence à l'Université de Montréal

 

 

Le ROP est heureux d'accueillir Sarah-Myriam Martin-Brûlé (Bishop's University) pour le lancement de son livre Réussir dans les pires contextes ? Une évaluation des opérations de la paix.

 

 

Discutants : Antoine Rayroux (Concordia University) et David Morin (Université de Sherbrooke).

 

 

Quand : le 25 novembre de 15h00-17h00.

 

 

: Salle Michel Fortmann, CEPSI, 3744 Jean-Brillant, local 530-1-1.

 

 

Sarah-Myriam Martin-Brûlé (PhD, McGill) est professeure agrégée au département de politique et d’études internationales à l’Université Bishop’s. Elle étudie les opérations de la paix et les enjeux de sécurité liés aux États fragiles. Ses recherches récentes portent sur le partage du renseignement au sein des missions internationales. Récipiendaire du prix d'excellence de l'enseignement (2015) de la Faculté des sciences sociales, elle enseigne les relations internationales et les études de sécurité.

 

 

 

Publications:

 

 

2016. Evaluating Peacekeeping Missions: A Typology of Success and Failure. London: Routledge.

 

 

2012. "Assessing Peace Operations' Mitigated Outcomes". International Peacekeeping. 19 (2), 235-250.

 

 

2008. "Tackling the Anarchy Within: The Role of Deterrence and Great Powers in Peace Operations". In S. Saideman and M.-J. Zahar, eds. Intra-State Conflict, Governments and Security Dilemmas of Deterrence and Assurance, London: Routledge.