Comores

 

19 mai 2009

Comores

La population comorienne a approuvé à 93,8% la réforme constitutionnelle proposée par référendum dimanche avec un taux de participation de 52,7%. Ces résultats ouvrent à la voie à une centralisation de la fédération comorienne face au gouvernement de ses trois îles, à l’islam comme religion d’État et à un mandat présidentiel passant de 4 à 5 ans. Le président des Comores, Ahmed Abdallah Sambi, avait évoqué des impératifs économiques pour ces réformes.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MAES