Soudan/Darfour

 

21 mai 2009

Soudan/Darfour

Le Chef de la MINUAD, Rodolphe Adada, a demandé mercredi que cessent les affrontements près de la frontière tchado-soudanaise. Selon M. Adada, « l’état très mauvais des relations entre le Tchad et le Soudan constitue l’une des pires menaces aux efforts déployés afin de garantir la paix pour le peuple du Darfour ». Il exhorte les gouvernements des deux pays à s’abstenir de toute aggravation des tensions qui seraient susceptibles d’exacerber la souffrance des civils.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD