Afghanistan/Forces de sécurité

 

9 juin 2009

Afghanistan/Forces de sécurité

Dans un entretien au Neue Osnabrücker Zeitung, le ministre afghan des Affaires étrangères, Rangin Dadfar Spanta, estime que l’objectif de 136 000 membres des forces sécurité en 2011 est beaucoup trop bas et que « de 400 000 policiers, gardes-frontières et soldats serait un chiffre réaliste à long terme». De plus, « le nombre de formateurs et d'instructeurs envoyés par l'UE et l'Allemagne n'est pas assez important», et l’UE n’a toujours pas doublé son contingent de formation à 400.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUPOL Afghanistan FIAS