Haïti

 

10 juin 2009

Haïti

La rapporteuse spéciale de l’ONU sur les formes contemporaines d'esclavage, Gulnara Shahinian, a dénoncé hier le phénomène des restaveks lors d’une visite en Haïti. Cette pratique, où des enfants ruraux sont envoyés en ville comme domestiques en échange d’éducation, « est une violation grave des droits de l'enfant les plus fondamentaux (...) Elle renforce le cercle vicieux de la violence et doit être immédiatement arrêtée ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH