Tchad

 

19 juin 2009

Tchad

Dans un rapport intitulé « Le risque du retour : Rapatriement des personnes déplacées dans le contexte du conflit dans l'est du Tchad », HRW rappelle que les réfugiés regagnant leurs foyers doivent faire face aux groupes paramilitaires. Selon Georgette Gagnon « le gouvernement tchadien, avec le soutien de l'ONU, doit renforcer la faible présence de la police dans l'est du Tchad » et il faut également améliorer l’acheminement d’aide alimentaire au sein des camps.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINURCAT