Haïti

 

19 juin 2009

Haïti

La MINUSTAH dément formellement toute responsabilité dans la mort d’un manifestant tué hier près de la Cathédrale de Port-au-Prince. Selon son communiqué, « la victime serait décédée d'une blessure à la tête, causée par une pierre ou un objet contondant » et les tirs de sommation de la MINUSTAH semblent n’« avoir aucun lien avec la mort de la victime ». La manifestation pro-Aristide a eu lieu peu après les funérailles du Père Jean-Juste », un proche de l’ex-président.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH

 

 

 

États liés :

Brésil