Centrafrique

 

22 juin 2009

Centrafrique

Les anciens rebelles centrafricains de l'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR) annoncent qu’une de leur base, située à Birao, a été attaquée par des hommes armés pour la deuxième fois en deux semaines. Selon le porte-parole du mouvement, « on a dénombré pour la journée d'hier dix morts dans les rangs des assaillants » qui avaient traversé « la frontière avec le Soudan ». Cet emplacement avait déjà été attaqué le 6 juin.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MICOPAX MINURCAT