Soudan/Darfour

 

28 juin 2009

Soudan/Darfour

Le chef de la délégation soudanaise aux pourparlers de Doha, Amin Hassan Omer, a déclaré hier qu’aucun prisonnier membre du JEM ne serait libéré par le gouvernement tant qu’il n’y aura pas de cessez-le-feu au Darfour. Il contredit ainsi le médiateur conjoint ONU/UA pour le Darfour, Djibril Bassolé, qui avait affirmé cette semaine qu’un échange de prisonniers était imminent. Le processus de Doha, décidé en février, doit reprendre vers la fin juillet.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD