01. Soudan/Darfour

 

7 juill. 2009

01. Soudan/Darfour

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) affirme qu'il détenait suffisamment de preuves pour obtenir un mandat d'arrêt pour génocide contre le président soudanais Omar el-Béchir, déjà sous le coup d'un mandat d'arrêt pour crimes de guerre et contre l'humanité. Selon un document déposé mardi à la chambre d’appel de la CPI par le procureur Luis Moreno-Ocampo, « il y a des motifs raisonnables de croire que le président el-Béchir est criminellement responsable de trois chefs d'accusation de génocide. L'accusation a des preuves détaillées de la mobilisation et de l'utilisation de tout l'appareil d'État dans l'objectif de détruire une partie substantielle des groupes ethniques au Darfour pendant plus de six ans ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD