Liban

 

9 juill. 2009

Liban

Le Coordonnateur spécial de l’ONU pour le Liban, Michael Williams, a affirmé hier que si l’existence de réseaux d’espionnage israéliens au Liban était avérée, cela représenterait une sérieuse violation de la souveraineté libanaise et des résolutions pertinentes des Nations Unies. Selon M. Williams, « si ces allégations étaient prouvées elles pourraient mettre en danger la fragile cessation des hostilités existant entre Israël et le Liban ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL