Soudan/Darfour

 

13 juill. 2009

Soudan/Darfour

Le JEM, qui avait déjà mené à l’échec d’un sommet à Syrtre en 2007 en le boycottant, menace de refuser tout pourparler sur le Darfour qui incluait d’autres factions rebelles. Selon le chef du mouvement, Khalil Ibrahim, l’initiative du médiateur conjoint ONU/UA Djibril Bassolé de vouloir y faire participer d’autres parties rendrait la situation « chaotique » et, « si les gens veulent rejoindre les pourparlers de paix, ils peuvent rejoindre le JEM ou le gouvernement ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD