Affaires civiles


 

 

La complexité des missions de paix déployées par l’ONU du fait du passage des opérations de première génération à celles de deuxième puis de troisième génération a créé le besoin d’une constante collaboration entre les missions de paix et les communautés locales des pays en crise1 dans la recherche, l’édification et la consolidation d’une paix durables. Les défis, dès lors, se font plus grands, le personnel civil étant amené à assumer une multitude de nouvelles tâches en partenariat avec les autorités gouvernementales, nationales ou locales.

La nécessité de la création d’une structure dédiée exclusivement à cette tâche est à l’origine de la composante affaires civiles au sein du département des opérations de maintien de la paix (DOMP) de l’ONU et dans les missions de terrain. Conçue au début des années 90, la composante affaires civiles compte aujourd’hui un personnel estimé à plus de 1000 membres exerçant dans 18 opérations de paix de par le monde. Cette structure varie d'une mission de paix à l'autre et peut être plus ou moins importante selon les objectifs fixés par le mandat de l'opération de maintien de la paix. Les affaires civiles consacrent ainsi une nouvelle ère dans les opérations de maintien de la paix des Nations unies.