Soudan/Tchad

 

15 juill. 2009

Soudan/Tchad

Dans un entretien qui sera publié lundi par Jeune Afrique, le président tchadien, Idriss Déby, indique qu’il approuve le mandat d’arrêt de la CPI envers son homologue soudanais Omar el-Béchir, car « l’Allemagne nazie et le régime sud-africain d’apartheid n’ont pas fait pire que les Djandjawids et l’armée soudanaise ». Il affirme également que les rebelles tchadiens sont « sont logés, blanchis, organisés, entraînés, et équipés par le Soudan ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD MINURCAT