Les civils dans la guerre. Identifier et casser les logiques de violence

Les civils dans la guerre. Identifier et casser les logiques de violence

Publié le : 1er nov. 2010

Auteur : Hugo Slim

Recension faite par : Jean-Baptiste Jeangene Vilmer


La traduction française de Killing Civilians d’Hugo Slim (Londres, Hurst, 2007) est fort bienvenue, et pas seulement parce que, comme le rappelle l’auteur, sa publication coïncide avec les 60 ans des Conventions de Genève ou parce que la tradition humanitaire francophone est particulièrement riche. Il s’agit d’un livre important, dont la raison d’être et le point de départ est à la fois une intuition morale millénaire (la protection des plus faibles) et l’un des piliers du droit international humanitaire moderne (le principe de discrimination entre combattants et non-combattants). Hugo Slim, qui a été travailleur humanitaire durant une dizaine d’années avant de rejoindre le monde universitaire, est actuellement chercheur invité au Oxford Institute for Ethics, Law and Armed Conflict de l’université d’Oxford. En s’intéressant à cette catégorie de personnes que l’on appelle les civils dont on estime qu’ils doivent être protégés des conséquences destructrices de la guerre, Slim consacre un livre à l’une des questions les plus anciennes et les plus actuelles de l’éthique des relations internationales, plus précisément de l’usage de la force armée.

Document