Soudan/Darfour

 

14 sept. 2009

Soudan/Darfour

Le moment est propice pour la négociation - L’ancien Chef de la MINUAD, Rodolphe Adada, estime que le moment est propice pour lancer des négociations sur le Darfour incluant toutes les parties qui n’ont actuellement pas « les moyens pour relancer une guerre ». Selon M. Adada, « la situation est telle que la voie de la guerre est bouchée. Il faut aller dans une négociation qui doit être holistique (…) c'est-à-dire qu’il faut prendre tous les aspects. Il n’y a aucune raison d’exclure tel ou tel groupe ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD