CPI/Kenya

 

30 sept. 2009

CPI/Kenya

La CPI souhaite réagir aux violences électorales du Kenya - Le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, annonce dans un communiqué qu’il souhaite poursuivre certains responsables de la violence électorale ayant frappé le Kenya en 2008. Il préconise une approche à trois volets impliquant aussi la création d’un tribunal spécial kényan et la mise en place d’une Commission vérité et réconciliation. La CPI est présentement active en RDC, au Soudan, en Ouganda et en Centrafrique.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Organisations liées :

ONU