OSCE

 

6 oct. 2009

OSCE

Sarkozy défend sa position face au Kazakhstan - Le président français, Nicolas Sarkozy, justifie son choix de soutenir à la présidence de l’OSCE son homologue kazakh, Noursoultan Nazarbaïev, dont le bilan démocratique est très contesté. Selon M. Sarkozy, « le Kazakhstan a décidé de renoncer à toute forme d’arme nucléaire il y a quelques années (…) je pense que c’est un bon choix. Comme j’aurais été heureux que d’autres pays dans la région fassent ce choix de paix qu’on doit au président ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Organisations liées :

OSCE

 

 

 

États liés :

France Kazakhstan