Serbie/Kosovo

 

20 oct. 2009

Serbie/Kosovo

Il n’y a pas de règlement sans implication de la Serbie selon Medvedev - Le président russe, Dmitri Medvedev, a déclaré hier que personne n’est en droit d’évoquer un règlement du problème du Kosovo sans que la Serbie ait le dernier mot. Selon M. Medvedev, « malgré les efforts des partisans de l’indépendance du Kosovo, on ne parviendra pas à présenter ce processus comme irréversible ni à clore cette question. C’est à la Serbie qu’il appartient de formuler des initiatives, nous nous l’appuyons avec conséquence ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK