Somalie

 

21 oct. 2009

Somalie

L'Érythrée dénonce l'ingérence étrangère en Somalie - Le président érythréen, Isaias Afwerki, déclare dans une entrevue avec Reuters qu’on ne peut pas imposer la paix en Somalie de l’extérieur et affirme que ses pays frontaliers, soit l’Éthiopie, le Kenya et Djibouti, « font partie du problème et non de la solution ». Selon lui, « imposer un gouvernement de l’extérieur à Mogadiscio (…) n’est pas une option. On ne peut pas imposer une force de maintien de la paix dans une seule ville et dire qu’il y a un gouvernement ». Il nie également que son pays approvisionne en armes les groupes insurgés de Somalie.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM BUPNUS