Liban

 

21 oct. 2009

Liban

La controverse entourant l'équipement d'espionnage se poursuit - En visite en Espagne, le président libanais, Michel Sleimane, a déclaré hier que le recrutement d’informateurs et l’installation d’équipement d’écoute, tels que ceux détruits lundi, constituent « une violation flagrante » de la résolution 1701, « encore plus que les violations de l’espace aérien menées régulièrement par Israël ». Israël accuse pour sa part le Hezbollah de planifier des attentats en Turquie et d’essayer d’obtenir des missiles russes livrés à la Syrie.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL