02. Bosnie-Herzégovine

 

3 nov. 2009

02. Bosnie-Herzégovine

Karadzic veut plus de temps pour préparer sa défense - L’ancien chef politique des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, assiste pour la première fois à son procès devant le TPIY. Il affirme que son boycott est une conséquence du peu temps consacré à sa défense et que « cela n'est pas dans l'intérêt de la cour ni des Nations unies, cela ne peut être dans leur intérêt de ne pas mener un procès correctement ». Le juge O-Gon Kwon prendra au cours de la semaine une décision concernant les conséquences du boycott sur le procès. Par ailleurs, le responsable serbe Rasim Ljajic fait savoir que 51% des Serbes s’opposent à l’arrestation et l’extradition du l’ancien chef militaire Ratko Mladic. En outre, seuls 26% des Serbes sont favorables à son transfert vers La Haye, comparé à 50% l’année dernière. Selon lui, « nous n'avons jamais eu aussi peu de gens favorables à l'extradition de Mladic ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR - Althea MPUE