BERGEON, Sébastien

Conseiller politique du Représentant Spécial de l'Union européenne pour le Sahel


Domaines d'expertise

 

Maintien de la Paix - Afrique - France - UE - UA - ONU - Partenariats UE-UA-ONU - Politique de sécurité et de défense de la France en Afrique - Coopération sécurité et défense


Parcours professionnel et académique

 

Sébastien Bergeon est actuellement conseiller politique du Représentant Spécial de l'Union européenne pour le Sahel. Entre 2012 et 2014, il a exercé la fonction de conseiller politique de la mission de l'Union européenne au Niger (EUCAP SAHEL) dont le mandat s'inscrit dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée, après avoir été chargé de mission auprès du directeur de la Coopération de Sécurité et de Défense au Ministère des Affaires étrangères et européenne à Paris. Il a été Expert National Détaché du Ministère français de la Défense auprès du Secrétariat Général du Conseil de l'UE (2006-2010) où il a travaillé, entre autres, à la mise en œuvre du Partenariat "Paix et Sécurité" entre l'UE et l'Afrique. Il a enfin occupé la fonction de chargé de mission "Afrique de l'Ouest" de 2000 à 2006 à la Délégation aux Affaires Stratégiques du Ministère de la Défense où il a travaillé notamment sur les crises en Côte d'Ivoire, au Liberia et en Sierra Leone.

 

Il a étudié le Droit, les Sciences politiques et l'Anthropologie juridique à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l'Haoussa à l'Institut National des Civilisations et Langues orientales à Paris. Ancien auditeur du Forum de l'Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN) sur le Continent Africain (2003), il a été chargé de conférences au Collège européen de Sécurité et de Défense (2009) et à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris (2010-2012).


Publications

 

Bergeon, Sébastien. 2009. « Le Partenariat stratégique UE-Afrique face aux situations de fragilité ». Studia Diplomatica, 57(2), 53-63.

 

Bergeon, Sébastien. 2007. « Vers une européanisation de la politique de sécurité et de défense de la France en Afrique ? ». Revue de la Défense Nationale et Sécurité Collective, No.1(Janvier), 55-62.