Balkans/Personnes disparues

 

14 nov. 2009

Balkans/Personnes disparues

Il ne faut pas sous-estimer l'enjeu des personnes disparues - Dans un entretienavec AlertNet, le chef de délégation de la Croix-Rouge pour les Balkans, Paul-Henri Arni, estime que le sort des personnes disparues lors des conflits est une priorité humanitaire qui mérite plus d’attention de la part des gouvernements et des organisations humanitaires, le qualifiant d’enjeu qui prend de plus en plus d’importance dans le monde. Il rappelle que leur identification permet non seulement de réduire les tensions mais a des répercussions légales, notamment sur l’obtention des tensions ou la vente de propriétés.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR - Althea MPUE