Historique de l'opération SFOR

< Retour au détail de l'opération SFOR

SFOR       Bosnie-Herzégovine

Force de stabilisation en Bosnie-Herzégovine (1996-2004)

 

Le 14 décembre 1995, un cadre général d'entente pour la paix en Bosnie-Herzégovine (BiH) est signé à Paris. Celui-ci inclut le déploiement d'une force militaire internationale pour la mise en œuvre de la paix sous l'autorité de l'OTAN. Le 16 décembre 1995, l'OTAN lance l'opération Joint Endeavor (IFOR).



La tenue d'élections en septembre 1996 annonce l'achèvement des annexes militaires de l'accord. C'est ainsi qu'est signé, en novembre-décembre 1996 à Paris, un plan de consolidation comprenant l'organisation d'une force de stabilisation de la paix (SFOR) pour succéder à l'IFOR. À la fin de 2002, l'UE manifeste son désir de prendre le relais de l'OTAN en BiH. Le 11 juillet 2003, le CS de l'ONU adopte à l'unanimité la résolution 1491 autorisant le maintien de la force internationale de stabilisation, créée en 1996 dans le cadre des Accords de Dayton, pour une période de douze mois. À la fin 2004, l'UE prend le relais de l'OTAN avec le déploiement de l'EUFOR-Althéa.

 

Commandants : Steven Paul Schook (2004), Virgil Packett II (2003-2004), William Ward (2002-2003), John Sylvester (2001-2002), Michael L. Dodson (2000-2001), Ronald Emerson Adams (1999-2000), Montgomery Meigs (1998-1999), Eric Shinseki (1997-1998), William Wright Crouch (1996-1997), Thomas Joseph Lopez (1996).