Centrafrique

 

16 janv. 2010

Centrafrique

Charles Massi mort des suites de tortures - Un communiqué transmis aujourd’hui à Libreville indique que l’ex-ministre et chef rebelle centrafricain, Charles Massi, est mort « des suites des tortures qu’il a subi ». Selon son épouse et son parti politique, le Forum démocratique pour la modernité (Fodem), « ces informations ont été recueillies sur le terrain à Bossembélé et fournies par l’entourage du président centrafricain, François Bozizé, et de son fils, Francis Bozizé, et des éléments de la garde présidentielle ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

BINUCA MICOPAX MINURCAT