01. Haïti

 

19 janv. 2010

01. Haïti

Le Conseil de sécurité approuve la hausse des effectifs - Le Conseil de sécurité de l’ONU approuve une augmentation des effectifs de la MINUSTAH pour six mois (,résolution 1908->http://www.un.org/News/fr-press/docs/2010/CS9847.doc.htm]). La mission, avec 3500 Casques bleus supplémentaires, verra donc ses effectifs passer d’environ 9000 à 12 651, soit jusqu’à 8940 militaires et 3711 policiers. La porte-parole d’OCHA, Elisabeth Byrs, indiquait également que l’ONU a « encore l'espoir de retrouver des survivants » une semaine après le séisme qui a frappé Haïti. En effet, plus de 90 personnes ont été sorties des décombres depuis le 12 janvier. En outre, la radio de l'ONU en Haïti, MINUSTAH FM, est d’ailleurs de retour en ondes aujourd’hui. Selon un communiqué de Radio France, « le besoin d'information est devenu vital, tant pour la recherche des disparus et la mise en relation des familles que pour faciliter l'acheminement de l'aide alimentaire et médicale ». Interrogé par [La Presse l’économiste Paul Collier estime quant à lui que les efforts de reconstruction pourront donner un nouveau départ à Haïti et envisage pour les deux ou trois prochaines années la création d'« une structure politique où les principaux acteurs internationaux auront l'autorité d'agir sur le terrain, en collaboration avec le gouvernement haïtien ». Le spécialiste rappelle également l’urgence de la situation, déclarant: « dans trois mois, l'attention du monde sera fixée ailleurs. Si nous n'agissons pas immédiatement, je peux garantir que nous n'agirons pas du tout ». Abordant la conférence préparatoire sur Haïti qui se tiendra à Montréal le 25 janvier, le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, estime qu’« il faut dès maintenant, et ce sera fait le 25 (janvier) au Canada, prendre nos dispositions pour qu'une conférence des donateurs très large -comme la France l'a proposé et comme hier dans une conférence téléphonique, de nombreux pays l'ont accepté- se tienne, au mois de mars, je l'imagine ». Selon lui, il faut dépasser l’aide d’urgence afin de penser déjà aux efforts de reconstruction. Le lieu de cette conférence reste encore à déterminer. Le nouveau président de l'UE, Herman van Rompuy, propose pour sa part aux États européens d'envisager la création d’une « force de réaction rapide » humanitaire tandis que le Club de Paris appelle pour sa part l'annulation de la dette haïtienne.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH

 

 

 

Organisations liées :

ONU