Centrafrique

 

31 janv. 2010

Centrafrique

Francois Bozizé confirme la mort de Charles Massi sans donner de détails - Le président centrafricain, Francois Bozizé, a confirmé hier la mort en détention de l’ancien chef rebelle Charles Massi mais, se demande « où étaient les organisations des droits de l’homme » lorsque la CPJP avait tué 15 soldats centrafricains. Réagissant à l’annonce, l’opposition craint la multiplication des assassinats politiques d’ici aux élections tandis que l’ancien chef d’État Ange-Félix Patassé exige une commission d’enquête internationale. M. Massi aurait été torturé à mort dans une prison centrafricaine après son arrestation au Tchad.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

BINUCA MICOPAX MINURCAT