Soudan/Darfour

 

4 mars 2010

Soudan/Darfour

La CPI estime que Béchir sera éventuellement arrêté -Le juge en chef de la CPI, Sang-Hyun Song, défend le mandat d’arrêt à son égard devant la chambre des communes à Londres. Rappelant que « la plupart des gens riaient » lorsque Slobodan Milosevic et Charles Taylor avaient été accusés par la justice internationale, il affirme que le mandat d’arrêt a contribué à l’amélioration de la situation au Darfour.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD