OIF/Comores

 

10 mars 2010

OIF/Comores

Abdou Diouf s’inquiète vivement de la date choisie pour les élections - Le Secrétaire général de l’OIF, Abdou Diouf, a fait par de sa « vive inquiétude » par rapport à la décision prise par le Congrès de l’Union des Comores de tenir les prochaines élections de l’archipel à la date du 27 novembre 2011. Selon M. Diouf, « toute réforme importante doit faire l’objet d’une concertation entre tous les acteurs politiques comoriens et d’un consensus garantissant la cohésion nationale et la stabilité du pays ». Le Congrès a décidé le 1er mars dernier de fixer les élections du président et des gouverneurs des îles de l’archipel au 27 novembre 2011. Ce calendrier prolonge le mandat du président comorien, Ahmed Abdallah Mohamed Sambi, qui devait initialement s’achever le 26 mai 2010.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MAES